Définition du projet

L’idée développée est de mettre en œuvre une solidarité technique et financière entre les territoires de production en eau potable et les territoires de consommation.

L’objectif majeur de ce cadre de solidarité est d’associer les principaux usagers de la zone aval de la Nive à la reconquête de la qualité des eaux sur la partie amont des Nives. En effet, tant pour la production d’eau potable que pour la qualité des eaux de baignade, les actions menées dans le cadre du contrat de rivière auront un impact positif fort.

Cette solidarité se concrétise par la constitution d’un fonds financier alimenté par trois collectivités :

  1. le Syndicat Mixte de l’Usine de la Nive (SMUN),
  2. l' Agglomération Côte Basque-Adour,
  3. le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive.


Ce fonds financier sera alors destiné aux programmes de travaux d’amélioration des équipements d’assainissement ayant un impact sur la prise d’eau de la Nive à Ustaritz. (Commune dont les rejets des eaux usées se fait en amont de la prise d’eau).

Les aides financières viendront en complément des aides existantes (subventions de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et du Conseil Général des PA représentants environ 60% du montant des travaux prévus), afin d’inciter les Maîtres d’Ouvrage à réaliser au plus vite les travaux de création ou d’amélioration de leurs systèmes d’assainissement.

A la mise en place de ce cadre de solidarité, la subvention apportée par le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive est de 12% du montant des travaux HT (plafonné au montant des travaux inscrit au document contractuel du Contrat de Rivière des Nives).

L’estimation financière des travaux d’assainissement à réaliser s’élève à 18,2 millions d’euros.