Le projet pédagogique a fêté ses 10 ans !

05.07.2017

Le projet exceptionnel ERROBIKO LANTA, à l'occasion des 10 ans du projet pédagogique, a permis de réunir les élèves, professeurs, animateurs, partenaires et élus autour d'une fête dédiée au bassin versant de la Nive


Sortir de la classe, observer, expérimenter, poser des questions. Voilà les fondements de la politique d'éducation à l'environnement menée depuis 10 ans par le Syndicat de la Nive, en partenariat avec l'Éducation Nationale, la MIFENEC, les Petits Débrouillards Aquitaine, l'AAPPMA de la Nive et Bil Ta Garbi.

La méthode : 5 séances d'une demi-journée chacune ou alternent sorties de terrain, travail en classe et expériences par petits groupes d'une dizaine d'élèves.

ERROBIKO LANTA

Pour fêter les 10 ans du projet pédagogique, le Syndicat mixte du bassin versant de la Nive a organisé trois journées d’animations avec les 400 élèves qui ont participé cette année.

 

Durant toute une matinée, les enfants, par groupe de 7 ou 8, ont participé à différentes animations encadrées par les partenaires du projet pédagogique : un quizz, un jeu de pêche, un parcours rivière, un mémory, des expériences, le jeu du béret adapté au tri, une fresque à remplir, etc.

 

Cette rencontre a permis de célébrer cet anniversaire, entouré des élèves, professeurs, animateurs, des partenaires financiers (l’Agence de l’Eau Adour Garonne, le Département des Pyrénées Atlantiques et la Région Nouvelle Aquitaine), de l’éducation nationale et des élus du Syndicat.

Monsieur Jean-Pierre Etchegarray

Vice-président du SMBVN

« Nous pensons que l’éducation doit être au cœur des politiques environnementales. L’éducation des enfants, et grâce à eux, celle des parents ! C’est la raison pour laquelle Syndicat de la Nive s’est engagé il y a 10 ans dans une politique d’éducation à l’environnement forte. Pour que les générations futures ne reproduisent pas nos propres erreurs.

Ce choix politique a permis à 4000 enfants de la vallée d’être sensibilisés à la qualité de l’eau, à la nécessité de maintenir les arbres au bord des cours d’eau, à la biodiversité, et bien d’autres thèmes, qui, par le biais du projet pédagogique de la Nive, rentrent dans plus de 4000 foyers du pays basque. Nous espérons vivement que ce genre de politique tournée vers la prévention sera réinvestie demain par la CAPB ».